Hello from Douala

Porte d’entrée du Cameroun de par son port et son aéroport, la capitale économique du Cameroun regorge des coins et cadres magnifiques pour un séjour agréable.

« Le dernier comptoir colonial » un cadre chic, où l’on peut manger des mets typiques du Cameroun, prendre une boisson en plein air avec une vue sur la mer à Essenguè. « Wa’Za Park », Bar Lounge- Show Room Boutique situé à Makepe Carrefour Rhône-Poulenc. Un endroit ouvert où l’on peut boire une bière avec en fond musical du jazz, du funk, de l’afroPop et de la musique des années 80/90. L’on peut également tester ses talents de chanteurs en participant au Kara-Ok. Le « Lynk », un bar-lounge avec un décor simple où l’on peut se rafraîchir et organiser de petites rencontres entre amis à Bonapriso. « Le Palais » situé en plein cœur de Bonanjo, offre un espace royale pour se détendre. Des sites. Des Lieux. Des décors. Inimaginables. Pourtant là. Proche de nous. Des cadres qu’on pense toujours loin de nous pourtant ils sont à portée de main.DSC_0576.jpeg

Vendre la destination Douala. Faire découvrir aux doualais en particulier, aux camerounais et les étrangers en général le potentiel touristique de la métropole économique. C’est le voeu de Diane Audrey Ngako, promotrice du site internet Visiter l’Afrique. Elle a mis sur pied un concept dénommé #HelloDouala, un événement qui vise à susciter l’amour du voyage et des  sorties chez tout le monde et les amener à partager leurs bons plans avec les autres. C’est dans cette optique qu’elle a organisé le Dimanche 20 Décembre 2015, un brunch dans un décor féerique au quartier Bonapriso à Douala.IMG_-l3zrmy.jpg

Le but, susciter chez les habitants de Douala l’envie connaître leur ville. (Oui il y a des gens à Douala qui ne connaissent que Bonapriso, Bonanjo, Akwa, Bali). Des personnalités issues du monde des médias, de la culture et du tourisme se sont retrouvés autour d’une table, ont partagé un repas, des cocktails réalisés par le personnel du restaurant IYA venu de Buea, avant d’avoir un échange sur les multiples ressources qu’offre la destination Cameroun. Trouver des astuces pour mieux vendre l’Afrique en miniature qu’est le Cameroun.《L’objectif principal de ce #HelloDouala était de réunir dans un cadre agréable des personnes avec qui nous pouvions nous épancher sur les multiples destinations qui peuvent susciter de l’envie de venir au Cameroun》, précise Diane.

En Janvier 2016, Visiter l’Afrique sortira une nouvelle version de son site qui sera bilingue (anglais et français). La plateforme touristique vise à africaniser son audience tout au long de l’année 2016, ainsi d’autre d’évènements du type Hello Douala verront le jour, rassure la promotrice. Alors… quelle ville sera la prochaine sur la liste? Nairobi? Lagos? Kinshasa? Restez connecté sur le site Visiterlafrique.com pour plus d’informations.

« Visiter l’Afrique » est une plateforme numérique, interactive et collaborative, dédiée au tourisme et à la culture sur le continent africain. le site permet à des voyageurs de partager avec les autres, leurs carnets de bord. Là, des habitants racontent leur quotidien et font découvrir leurs petits coins de plaisir, leur village, leur ville et leur pays. “Visiter l’Afrique couvre le continent d’Est en Ouest et du Nord au Sud, grâce à la collaboration et à la participation des passionnés de l’Afrique, indique Diane Audrey Ngako.IMG_-3star2
Pour motiver les invités à jouer au jeu, deux jeux concours ont été lancés sur place. Le premier était en partenariat avec la compagnie ECAir  qui a offert un billet aller/retour Douala – Brazzaville et le second avec le restaurant IYA BUEA qui offre un week-end à Buea tout frais inclus (logement, repas) à un invité. (Les gens des autres villes ne soyez pas jaloux votre tour arrive.) « Bien que l’évènement ait eu lieu à Douala, nous sommes conscients que tout ne s’arrête pas à la capitale économique. Nous pensons déjà à un Hello Yaoundé, Hello Buea et pourquoi pas un Hello Garoua « ,annonce la promotrice de la destination Cameroun. L’idée derrière est de faire voyager les gens, d’aller là où on ne nous attend pas, ouvrir les frontières.

Nous sommes le 31 Décembre 2015. Dernier jour de l’année. Le mois où les gens se déplacent, voyagent, découvrent de nouveaux cadres pendant les fêtes de fin d’année. alors si durant votre séjour à Douala ou partout d’ailleurs dans le Cameroun, pourquoi pas en Afrique, vous avez découvert un endroit chic, n’hésitez pas être contributeur pour le site et partager votre bon plan avec les autres. Vous pourriez peut être gagner des lots. Alors à vos jeans baskets et valises… explorez votre quartier, votre ville, votre village, votre région, votre pays, votre continent.
Je ne saurais finir ce billet sans vous souhaitez une bonne et heureuse année 2016. Je vous reviens si Dieu le veut bien en 2016. Avec votre blog un peu plus relooké. J’espère que la surprise (qui n’en est plus une parce que je viens de vous le dévoiler) vous plaira.

Armelle Nina Sitchoma

Me This morning.jpg

Bonne et Heureuse année 2016

Advertisements

A propos Armelle Sitchoma

Hi! Bienvenue à la source de l'information. Je suis un reporter résident au Cameroun. J'aime l'information, la bonne info, la culture et surtout les TIC.
Cet article, publié dans Culture, patrimoine, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s