Pari gagné pour Ben Decca à Douala

vlcsnap-2015-11-17-14h59m01s964Au départ de l’aventure le pari était loin, très loin d’être gagné. Des messages et des postes de soutien à travers le hashtag #JesuisBenDecca sont nés sur les réseaux sociaux pour que le projet ne meurt pas. Les médias traditionnels, presse écrite, radio et Télévision s’y sont mis. Beaucoup n’en revenaient pas qu’un artiste de sa carrure n’ait pas de sponsor pour accompagner la célébration de ses noces de perle. Pourtant il l’a tenu. Le pari a été gagné par le comité d’organisation. L’artiste musicien Camerounais Ben Decca a fait salle comble ce samedi 14 octobre 2015 à Douala Bercy. Les 800 places de la salle de spectacles ont été prises et occupées. Les différentes allées de la salle occupées par des fans surexcités démontrent à suffisance qu’il y a certainement eu plus de billets vendus que de places assises. A 16 h le jour du spectacle il n’y avait plus de billets dans les différents points de vente. Vous connaissez les Camerounais. Spécialistes des choses de la dernière minute, ils vont supplier pour payer prix double même si c’est pour se mettre debout. De vous à moi, qui ne fléchit pas face à l’argent? Surtout que la mayonnaise a beaucoup tardé à prendre.vlcsnap-2015-11-17-14h52m55s682

Il fallait être à ce rendez-vous je vous assure. L’attente d’une h a quelque peu été ennuyeuse. Des réclamations du genre « où sont les tables et les boissons promis lors de la vente des billets » ont été entendues. Mais, lorsque l’artiste a fait son entrée royale dans la salle, tout est passé aux oubliettes. Les fans, les amis, les frères et les amoureux de la bonne musique en ont eu pour leur argent et leurs oreilles. De « l’Essewe » (danse traditionnelle de cérémonie du peuple sawa) qui a marqué l’entrée de l’artiste dans la salle à « Ebele ô Boso » (l’hymne du canton Deido), la chanson d’au revoir, le public a eu droit à un concert digne de célébration de 30 ans de carrière. 40 titres dignes et de haute facture ont été interprétés par Ben Decca et les artistes de la nouvelle génération; Ben Decca et ses copains; et enfin Ben Decca et sa sœur Grâce Decca. Près de 5h de concert pendant lesquelles le père du makossa a tenu le public en haleine. Vêtu d’un costume blanc et assis sur une chaise placée au milieu du podium, Ben Decca était le guest de la soirée. Il a tronqué cette casquette au profit de la casquette de maître de cérémonie pour s’assurer que tout se passe bien. C’est lui qui faisait monter ceux qui l’accompagnaient sur scène. Sollicité à chaque fois par ses hôtes, la foule scandait quand qu’il chantait. Entre « Muto Ka Wa » interprété par Armand Biyag, « Makossa Phoenix » fait par Martino Ngalle, « Amour à sens unique » chanté par Ben lui-même et « Sontanele » où Ben était accompagné de Grâce Decca, le public s’est levé, a acclamé, a crié, a dansé et a repris en cœur les refrains.

Comme tout anniversaire, Ben Decca a eu droit aux cadeaux. Il a d’abord eu droit à son Happy birthday chanté par son orchestre, puis à la projection d’un message vidéo de l’international camerounais Samuel Eto’o Fils qui a mis la foule en ébullition. Son beau-frère, le DG de la Cameroun Airlines Corporation est monté sur scène lui remettre un billet d’avion Douala-Paris-Douala en classe affaire. Un moment d’euphorie entre ceux qui criaient le beau! Le beau! Le beau! Et ceux qui scandaient le DG est la!

vlcsnap-2015-11-17-14h54m03s601

Message surprise d’Eto’o à Ben

vlcsnap-2015-11-17-14h51m02s611

Le DG de @camairco remet son cadeau

A travers la célébration de ses #30AnsdeCarriere, même si en réalité il en est à 33 ans, Ben Decca ouvrait ainsi le livre de sa vie musicalement parlant bien sûr. Et pour se faire, il a invité des jeunes de la nouvelle génération comme Armand Biyag, Gaelle Wonje, Jacky Kouoh, Amour Dicka, Kaissa Pakito, Dino Flo, Sandra Ebenye, Dany Muna et la jeune Guineenne Alama Kante pour transmettre le témoin.

Si vous avez ratez cette première étape il ne se fait pas tard. L’étape de Yaoundé c’est ce 21 novembre prochain dans la salle de spectacle de l’hôtel le Falaise. Les pass coutent 10 et 15.000FCfa.

Quelques séquences du concert de Douala pour vous mettre l’eau à la bouche

Par Armelle Nina Sitchoma 

vlcsnap-2015-11-17-15h11m58s469

Ben & Grâce Decca

vlcsnap-2015-11-17-15h17m03s931

Ben et Kaissa Pakito

vlcsnap-2015-11-17-15h20m20s912

Ben & Ebeny Donald Westley

vlcsnap-2015-11-17-15h18m16s448

Ben&Armand Biyag

 

 

 

 

 

vlcsnap-2015-11-17-15h07m53s771

Ben et Gaelle Wonje

vlcsnap-2015-11-17-15h22m27s501

Alama Kante et Ben Decca

Advertisements

A propos Armelle Sitchoma

Hi! Bienvenue à la source de l'information. Je suis un reporter résident au Cameroun. J'aime l'information, la bonne info, la culture et surtout les TIC.
Cet article, publié dans Culture, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s