@StanleyEnow « J’aimerais m’investir un peu plus dans le caritatif »

stanArtiste de musique urbaine, il est le premier camerounais à être nominé et à avoir remporté le trophée du « New Best Act » aux MTV African Music Awards. Grâce à son titre « Hein père » réalisé par Shamak, Stanley Enow a reçu plusieurs prix dont celui du Meilleur Artiste Urbain de l’Année et du Meilleur Artiste Masculin de l’Année à la Cameroon Academy Awards. Son deuxième single « Tumbuboss Deluxe » est en promotion et ce dernier est actuellement en studio pour son troisième single dénommé « Soldier like ma papa ». Ce jeune qui a envie de redonner espoir à la jeunesse camerounaise, en manque de repères, compte ouvrir une fondation pour venir en aide aux enfants et aux jeunes.

stanley avec son trophée new best act remporté aux MAMA

Le coucou de Stanley aux lecteurs de mon blog

 Bonjour/bonsoir aux lecteurs, je suis Stanley Enow (Ebai Enow Stanley de mon vrai nom), artiste Hip Hop camerounais basé à Douala. J’ai fait mes armes en tant qu’animateur radio et télé avant de sortir mon 1er single « Hein Père » en 2013.

Je rappelle que cette interview a été réalisé avant qu’il ne s’envole pour Durban en Afrique du Sud et nous ramène le trophée « #MAMAISHOME »

Hier parlant de son prix sur radio nostalgie, il a dit que recevoir ce trophée était pour lui quelque chose de magnifique. Avant Stanley on ne parlait que de Samuel Eto’o. Désormais  Stanley est cité en exemple.

Stanley Enow vous êtes nominés aux MTV African Music Awards (MAMA) Kwazulu Natal 2014 dans la catégorie « New Best Act », qu’est ce que ça fait d’être le premier Camerounais à être sélectionné ?

Je suis très honoré d’avoir été nominé, et d’ouvrir la voie pour d’autres artistes camerounais. J’espère que cette nomination prouvera à mes compatriotes que tout est possible et qu’ils doivent se battre pour arriver à réaliser leurs rêves.

Vous êtes en lisse avec Burna Boy et Phyno du Nigéria, Heavy K et Uhuru de l’Afrique du Sud, est ce que vous connaissez vos adversaires ?  Vous sentez vous prêts pour la compétition ?

Je ne les connais pas personnellement mais je connais leur travail bien sûr. Je me sens prêt et la compétition ne me fait pas du tout peur, j’ai confiance en moi et je sais que le public camerounais me soutient.

Que comptez-vous faire pour remporter ce prix au soir du 7 juin 2014, jour de la remise des récompenses ?

Je compte sur mes fans, qui ont été derrière moi depuis mon premier single « Hein Père ». Le succès de celui-ci prouve bien que le Cameroun sait se mobiliser quand il le faut ! A-travers les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter ou même les médias, j’ai déjà reçu beaucoup d’encouragements. Je vais continuer à encourager les gens à aller voter sur le site de MTV et on fera tout pour que ce prix revienne au Cameroun !

Vous étiez dernièrement en spectacle au Gabon et le 19 avril en concert à Cotonou au côté deTiwa Savage, Dibi Dobo et d’autres, comment s’est passé vos prestations ? Le public a-t-il été chaleureux ?

Le public a été très accueillant ! J’ai senti beaucoup de ferveur de leur part et sur scène j’ai pris beaucoup de plaisir à me produire devant eux. La musique urbaine camerounaise est très appréciée hors de ses frontières et les réactions très positives durant mes prestations au Gabon ou au Bénin en sont la preuve.

Vous êtes également annoncé en France, en Allemagne et aux Etats-Unis, c est pourquoi faire ?

Je suis actuellement en France, où j’ai fait deux prestations puisque j’ai été invité par des associations de la diaspora camerounaise. Je pars bientôt pour me produire du côté de Francfort pour un show et je reviendrai à Paris pour une prestation lors d’un événement à la Cigale, qui est un lieu réputé. Je me rendrai aux Etats-Unis pour la cérémonie organisée par le magazine African Muzik, qui va récompenser les meilleurs artistes africains.

Si on parlait du phénomène « Hein Père » avec lequel on vous a découvert, comment est né le phénomène ? De quoi parlez-vous dans cette chanson ?

J’ai écrit cette chanson parce que j’avais envie de redonner espoir à la jeunesse camerounaise, qui est en manque de repères. Nous n’avons pas beaucoup d’exemples positifs qui pourraient encourager les jeunes dans la bonne direction. « Hein Père » parle justement d’un jeune parti de rien et qui va se donner les moyens d’atteindre les sommets.

Pour vous qu’est ce qui fait le succès de ce morceau ?

Je pense tout simplement que les camerounais se sont reconnus à-travers ce titre. « Hein Père » s’adresse non seulement aux jeunes, mais à tous, peu importe l’âge, la tribu, le sexe. En tant qu’artiste, j’ai essayé de porter haut les couleurs de mon pays et le peuple camerounais sur place ou dans la diaspora a entendu mon message.

Stanley est depuis quelques temps ambassadeur de la marque Samsung Galaxy ACE3 comment s’est décroché le contrat ? En quoi consiste votre part du contrat ?

SAMSUNG a été sensible au succès unique de « Hein Père » et m’a approché pour que nous puissions collaborer ensemble cette année. Je ne peux pas révéler l’intégralité de ce contrat, mais je vais faire la promotion de certains produits de la marque SAMSUNG et travailler avec eux sur des événements.

Est-ce que Stanley est toujours étudiant ?  Si oui, comment vous conciliez école et votre carrière musicale ?

Non je ne suis plus étudiant, j’ai obtenu ma licence en communication à l’Université de Douala. Je me consacre désormais entièrement à ma carrière.

Maintenant que Stanley Enow est présent sur la scène musicale camerounaise avec « Hein Père », quels sont ses rêves et projets pour conquérir davantage de fans ?

Je vais continuer de travailler pour mettre la barre encore plus haut. Mon second single « Tumbuboss Deluxe » est sorti il y a peu, et le clip est déjà très plébiscité par les fans. J’ai beaucoup de concerts qui m’attendent, je continue d’enregistrer mon album « Soldier like ma papa » et des collaborations avec des artistes internationaux sont en cours. A côté de tout cela, j’aimerais m’investir un peu plus dans le caritatif à-travers ma fondation qui est en projet pour le moment. Je souhaite aider les enfants défavorisés à avoir accès à l’éducation, à-travers la scolarisation, des formations ou autres.

 

Vous avez réussi à tenir sur le marché discographique pendant plus d’un an avec un seul morceau, comment pouvez vous décrire cela ?

La puissance du titre « Hein Père » dépasse tout ce qu’on pouvait imaginer. J’aurais pu effectivement sortir d’autres titres, mais le public a tellement réclamé ce single depuis l’année dernière que j’ai préféré attendre avant de leur proposer autre chose.

Jusqu’à présent vous avez fait tout ce buzz avec un seul morceau « Hein père » et vous avez seulement 2 titres, à quand l’album ?

Comme je l’ai dit plus haut, je suis en train d’enregistrer l’album. Un troisième single est en préparation et vous en entendrez bientôt parler. Quant à l’album, il sortira bientôt, quand j’en serai satisfait et que je le jugerai à la hauteur.

Propos recueillis par Armelle Nina Sitchoma

Publicités

A propos Armelle Sitchoma

Hi! Bienvenue à la source de l'information. Je suis un reporter résident au Cameroun. J'aime l'information, la bonne info, la culture et surtout les TIC.
Cet article, publié dans Culture, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s