Concert : Tizeu No Name Crew électrisent le public

  Ils ont presté samedi 18 mars 2012 à l’Institut français du Cameroun de Douala.

C’est un public presque insatiable et insaisissable qui était présent samedi 17 mars 2012 dans la salle de spectacle de l’Institut français du Cameroun de Douala. Debout, les mains en l’air, ils sont restés en haleine pendant les deux d’horloge, temps qu’aura tenu le concert des No Name Crew. Ils demandaient et redemandaient encore à chaque prestation des trois mousquetaires, Jiji Mensi, Mawatta et Djadjo Mensi) du Tizeu No Name Crew.

Dès leur entrée sur scène, leurs chansons ont pénétré les âmes. De l’ouverture du rideau à la dernière prestation, le public a tenu le coup. Le titre « Clap les mains », 5ème prestation de la soirée est venue faire monter l’ambiance d’un cran. « Clap clap, clap clap, clap les mains/ quand le No name est dans la salle, clap les mains » Ce refrain a guidé le public. Des mains, on en a entendues claquer tout au long du spectacle. Ce titre ne pouvait donc pas mal tomber. Tout au long du concert, le public a accompagné le trio avec des applaudissements, des cris et des yous yous. Jiji Mensi le Singuila du groupe, Mawatta le traditionnaliste et Djadjo Mensi le reggaeman ont fait danser leur fans avec du hip hop, du reggae et du zouglou de la Côte d’ivoire. Le « samali », un rythme de l’Ouest Cameroun, a fait sorti de public des sièges pour danser sur les couloirs. Ceci à travers le titre « La danse des lions », une reprise urbanisée du morceau « Nomtema » de Talla André Marie, à qui ils ont rendu un hommage. Le concert à duré près de 2 heures avec 12 chansons dans le répertoire. Les mélodies du trio ont égayé les sens et meublent la soirée du public. Ils ont baladé les mélomanes à travers les titres « Pompe pe », « Mama », « Mbole pepa », « Si l’heure sonne (007) », « La voix (Disto) », « On veut la paix », « Tout ça », « Kening kening », « Des mots », une compilation de leur premier album baptisé « Des mots ».

Ils étaient accompagnés d’Alex Joël Ndjinang au piano, Paul Herve Maboma à la bass, Stéphanus à la guitare solo et Louis Marcellin Bessala à la batterie. Ce concert est le lancement de la tournée que les Tizeu No Name Crew vont faire au Cameroun. Ils sont le premier groupe de rap à faire une tournée dans le réseau culturel français (Institut et Alliance). Pour cette première, les No Name Crew ont baptisé leur tournée « Pè wè so’o » qui veut dire on arrive en français. « Le rythme réel du futur » suivra sa tournée à l’institut français du Cameroun de Yaoundé le vendredi 30 mars, aux alliances franco-camerounaises de Dschang le vendredi 23 mars, à Bamenda le dimanche 25 mars et à Garoua le vendredi 06 avril.

Armelle Nina Sitchoma 

Publicités

A propos Armelle Sitchoma

Hi! Bienvenue à la source de l'information. Je suis un reporter résident au Cameroun. J'aime l'information, la bonne info, la culture et surtout les TIC.
Cet article, publié dans Culture, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s