Deido : on évalue les dégâts des émeutes

Six maisons incendiées dont quatre commerces et deux maisons d’habitations, deux véhicules incendiés et cinq autres vandalisés, une vingtaine de motos brûlées et une dizaine d’autres emportées, 23 blessés dont 21 blessés légers et 2 blessés graves parmi lesquels des policiers. Tel est le bilan provisoire des violences perpétrées fin décembre 2011 et début janvier 2012, par des jeunes au quartier Deido à Douala. Le bilan a été donné hier 10 janvier 2012 à l’issue de la constatation faite par le commissaire central n°1, lors de la première réunion de la commission mixte d’enquête sur ces événements sanglants, qui ont causé des dégâts à Deido le 31 décembre 2011, le 3 et le 4 janvier 2012. Cette commission, présidée par le préfet du département du Wouri, Bernard Okalia Bilaï, a pour membres le délégué du gouvernement, le commissaire central N°1, le sous préfet de Douala 1er, le maire de Douala 1er, le chef du canton Deido et   deux de ses notables ainsi que les délégués départementaux du Commerce, des Transports et de l’Habitat, le commandant du groupement de gendarmerie territoriale et le chef de poste de la Dgre. Elle a huit jours pour rendre sa copie finale. Après les enquêtes, les résultats seront portés devant un juge afin que justice soit rendue.

Armelle Nina Sitchoma      

Publicités

A propos Armelle Sitchoma

Hi! Bienvenue à la source de l'information. Je suis un reporter résident au Cameroun. J'aime l'information, la bonne info, la culture et surtout les TIC.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Deido : on évalue les dégâts des émeutes

  1. O'hara dit :

    Visiblement dans ce bilan, du moins le 1er il n’y a plus de « mort(s).

    J'aime

    • armelsitchoma dit :

      Oui Hans. La commission d’enquête explique que c’était un bilan sur constatation. Mais que les huit jours d’enquête qui sont ouverts permettront de prendre en compte tous les autres dégâts qui seront déclarés avec preuve à l’appui.

      J'aime

  2. O'hara dit :

    « Deux blessés graves parmi lesquels des policiers » C’est pas cohérent Miss.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s