Douala sous haut débit

La boucle optique urbaine de 50, 131 kilomètres est opérationnelle depuis le 13 décembre 2011 et va doter les entreprises, les organisations et les ménages d’une bonne connexion internet.

Douala peut désormais accueillir les technologies de dernières générations et fournir une connexion internet de haut débit. En effet, la ville dispose depuis le 13 décembre 2011 d’une boucle optique urbaine. « En mettant officiellement en service la boucle optique, acte dont les internautes en général, les utilisateurs des moyens des télécommunications vont bientôt apprécier la portée, Douala devient la first smart city du Cameroun », a indiqué Jean Pierre Biyiti Bi Essam, le ministre des Postes et Télécommunications. Il s’exprimait ainsi, lors de la cérémonie de mise en service de la boucle optique urbaine de la ville de Douala, le 13 décembre 2011 au siège de la Cameroon telecommunication (Camtel) à Bépanda.

Le tracé de cette boucle optique urbaine de la ville de Douala a duré 6 mois 13 semaines. Elle est sur un linéaire de 50, 131 kilomètres et s’étend de la périphérie Est jusqu’à la partie Ouest de Douala. Elle est financée par le fonds spécial des télécommunications à hauteur de 3.125.613.553 F.Cfa. La boucle optique vient ainsi permettre à la métropole économique de se doter de réseaux de télécommunications modernes à haut débit, non sans oublier les entreprises, les opérateurs téléphoniques et les ménages. Cette infrastructure facilitera donc la mise en œuvre d’une administration électronique, du développement de la monétique grand public, du renforcement de la télémédecine, de l’implantation du commerce électronique et bien d’autres.

Grâce à cette boucle optique, la ville de Douala bénéficie des dernières avancées des technologies de l’information et de la communication, car elle rend désormais possible l’exploitation des ressources 3G et 4G. « Ce réseau offrira des capacités variant entre 2 méga bits et 10 mégabits par seconde, ainsi que de la fibre noire de 92 brins qui serviront à l’interconnexion des nœuds des réseaux des opérateurs, des entreprises et des organisations. Ils permettront également de doter les ménages en accès internet haut débit et en services triple play », explique Raphaël Nlend, directeur de la planification et du développement des Postes et Télécommunications. Les 10 régions du Cameroun sont concernées par cette opération. Après Douala, le cap sera mis sur Yaoundé, où le ministre des Postes et Télécommunications annonce la construction de la boucle optique urbaine de cette ville en 2012.

Armelle Nina Sitchoma

Publicités

A propos Armelle Sitchoma

Hi! Bienvenue à la source de l'information. Je suis un reporter résident au Cameroun. J'aime l'information, la bonne info, la culture et surtout les TIC.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s